Accéder au contenu principal

Topo

SENJA, Norvège
Nouvelles lignes BOSWELL / MERCIER - 11 et 16/022018.

Ce trip était mon 3éme sur l'ile aux Trésors. Les conditions rencontrées précédemment en Mars m'ont poussé à avancer les dates à débuts février afin d'avoir des conditions de gel optimales (goulotte et terre gelée). La plupart des ascensions ici réalisées n’auraient pû l'être sinon. De plus, la faible épaisseur du manteau neigeux et sa grande stabilité ont permis d’accroître la sécurité  tant dans les approches que les retours. Il a fallu jouer avec la courte durée des journées (8/9h) en cette période. Cela est néanmoins gérable car les temps de marches sont restreints (inférieurs à 1 heure).
Ce terrain de jeu est vraiment exceptionnel et offre des possibilités incroyables !

Comme toujours, nous avons logé chez Bent VIDAR EILERTSEN au Senja Lodge à Mefjordvaer, 3.30 depuis l'aéroport de Tromso. L'idéal est de faire les grosses courses à Tromso, certains supermarchés ferment trés tard (23h). Le complément (vivre et essence) se fait à la superette du village. Last but not least, les Burgers de la station Mix sont excellents.

Pour les infos, conditions/topo, voir le site facebook :  Midt Troms Tindegruppe.

Luttinden, face Nord-Est

Approche : 40 minutes 
Ligne rouge : 2 longueurs et demi jusqu'à la vire. L1, expo et technique  IX/9 en grade écossais/ M7+/8, expo et peu évident à protéger. Longueur soutenue 30m. L2, départ en caillou genre M6 puis long passage sur une coulée d'herbe peu consistante et difficilement protégeable sur 20m, passages verticaux. L3, mixte classique, M7. Au-dessus de la vire WI4 sur 100m. Rappels dans la ligne de glace.
Ligne verte : 2 longueurs de mixte plus conventionnelles et moins retors, M6/7. La longueur au dessus de la vire est démente et soutenue, Mixte technique( M7) et glace verticale.
Rappel dans la longueur sommitale puis traversée pour rejoindre la descente de la ligne rouge.
Matos : double jeu 000 to 2 + 3 + 4 + pitons  + stoppers

Mon avis : La combinaison rouge-verte ferait une des voies les plus soutenues de Senja. Ce secteur offre un potentiel encore inexploité de voies mixtes (fissure / terre gelée) de toute difficultés. Un passage obligé qui permet d'aborder le reste d'un trip mixte avec une sérénité accrue !


Face Nord de Stormoa
STORMOA / 850M / TD+ - 12/02/2018

Approche : 45 min
Cheminement  : Attaquer par 100 de fin placage expo sans vraiment de protection jusqu'à atteindre un bon relais sur l'écharppe de neige. La remonter en oblique à droite sur l'équivalent de 2 longueurs. Nous avons pris l'option de passer droit dans le bastion avec une première longueur de mixte complexe en une deuxiéme en placage expo. Ce passage clef doit se contourner par la droite en restant sur l'écharpe de neige. Aprés le crux, remonte une arête démente sur 2/3 longueurs faciles jusqu'à un collu. Trés légere redescente puis goulotte jusqu'au sommet, 80 m. Descente rapide par l'autre versant, retour par la gauche de la photo.
Matos : 1 set de coinceurs à cames 000 to 4 + 6 /7  broches baby et 14cm + pitons + stoppers
Horaire : 6/7h.

Mon avis : Une voie de longue haleine et une face encore peu exploitée, à priori une seule autre ligne d'ouverte. Le triangle central de la partie basse est surement à exploiter. Attention à l'approche et à la descente si les conditions de neige sont délicates.


Hatten à gauche // Snaujfellet à droite
HATTEN , 250m, TD - 13/02/2018

Approche : 45 min
Cheminement : La voie dans Hatten est géniale, les longueurs dans le grand diédre mérite le détour. La ligne est évidente, elle passe au plus simple dans du "pas trés dur" en bas jusqu'au diédre que l'on remonte sur 5/6 longueurs. L'avant-dernière longueur est le crux, mais finalement pas trop dure , M6. Attention, le rocher n'est pas excellent sur ce passage.
Descente par l'aréte sommitale en direction du Snaujfellet puis droit dans le couloir.
Matos : 1 set de came 000 to 4 + stoppers

Mon avis : C'est la première voie ouverte dans cette face aux allures de "Half Dome" ! la partie haute est vraiment raide, une voie technique mais qui se protège bien. Un joli challenge pour les amateur du genre. Il y a une ligne de fissure qui remonte intégralement la face à l'opposé sur l’extrême gauche de la face, à remonter en terre gelée !

SNAUFJELLET / 250m / D  - 14/02/2018

Approche : 60 min
Cheminement : Cette face n'a, elle aussi à priori, jamais été grimpé. Nous avons choisi le point le plus bas, un diédre mixte, pou attaquer. 2 longueurs faciles méne au crux, une série d'éclaboussure de glace. Protections délicate à trouver. Puis facile jusqu'au sommet. Descente rejoindre la descente du Hatten est le plus simple. Pour varier, nous avons pris à l'opposé.
Matos : 1 set de came 000 to 4  + stoppers

Mon avis : une voie hétérogène même si la longueur clef est magnifique. Une variation sur la droite du crux en ferait une classique en AD. Dans cette option, la course est véritablement à conseiller car le sommet est magnifique, la vue exceptionnelle, et la descente par le col qui sépare du Hatten juste assez technique pour être intéressante.


Point culminant de l'île de Senja, le Breitin et sa face nord.



BREITIND / 600M / ED+ - 15/02/2018

Approche : 1h/1h15
Cheminement : L'attaque se fait par une goulotte raide maqué à sa gauche par un pan rocheux, poursuivre par un système de goulotte jusqu'à aboutir à un balcon suspendu qui travers la face en oblique.Quand celui-ci disparaît, sur les 100 derniers mètres, monter droit au mieux.  
Horaire : 8/9h
Matériel : 1 set de came 000 to 4  + stoppers + pitons + 2/3 Ice Hook

Mon avis : Cette face, c'est du sérieux. Quasiment toute les lignes évidentes ont été tracé par des alpinistes maîtrisant pleinement les techniques de l'escalade mixte (Burdet / Weber / Hojac / Papert / McSorley / Huey), envisager une descente en rappel n'y sera pas simple, espérer plus que 3 bonnes protection par longueur est utopique, la construction de chaque relais est compliquée, la progression dans les longueurs clef demande une réelle maîtrise ! L'engagement, dans notre ligne, est pour moi identique à "No Siesta" aux Grandes-Jorasses. Pour preuve, nous étions parti pour repérer les 200 premiers mètres afin d'évaluer la qualité de la neige et les possibilité de protections. Rapidement, la descente s'est révélé compliqué, nous poussant sans autre option vers le sommet atteint à la frontale !
La descente est un pire coupe gorge par condition de neige importante !


La caractéristique montagne de Finnkonna

FINNKONNA right hand / 400m / M8, WI5+ - 17/02/2018
Approche : La norme est généralement 2h30, hyper pénible en suivant le bord de mer. Avec les conditions exceptionnelles de neige dure : 1h.
Cheminement : Franchir le premier ressaut par la cascade la plus évidente située immédiatement en aval du mur ( celle sur la droite de photo).
L'attaque se situe à droite du diédre de Finnmahnnen, dans une fissure large. La remonter sur 2 longueurs (M5) . Une longueur de marche dans le champs de neige en arc de cercle améne au pied du mur des coulées de glace. Faire relais au mieux de la glace et des risques de chutes de glace et de grimpeur ! Monter droit (broches) puis crochet par la gauche pour rejoindre le placage de glace (protections médiocres dans une fissures horizontale). Aprés le réta, il y a un bon camalot (3 ou 4) pour protéger la suite de la longueur, dry délicat. La longueur vaut un D8 expo ! Le relais a été construit au pied d'un diédre dans une vague fissure horizontale, pas vraiment dément de solidité. La longueur suivante est d'entré de jeu délicate, petits crochetage au fond du diédre et pieds micros.
6 bons mètres avant de poser un 000 la tête en bas dans une écaille. De là traverser vers la gauche en direction du placage de glace issu de la 3éme patte de glace, passage incroyable de 7/8 mètres de rocher lisse où la seule option consiste à passer de boule de terre en boule de terre dans du 90/95°. Relais en glace. De là, sortir en glace sur 2 longueurs, Wi5+
Horaire : 6/7h
Matériel : 1 set de came 000 to 4  + stoppers + pitons + 2/3 Ice Hook + 12/14 broches

Mon avis Cette ligne est évidente et je l'avais repéré sérieusement lors de mon ascension de la cascade de Finnkona. J'en avais conclue que le rocher était bien trop compact pour passer sans spit. De fait, je n'envisageais plus son ascension. Pour faire plaisir à Greg, je l'ai accompagner, persuadé du but. En arrivant au pied de la face, je n'y croyais pas plus. Ce n'est qu'au pied du ressaut que j'ai commencé à y croire. Le grimper à été un sacré tour de force !

SITE DE DRY TOOLING de Quintal / ANNECY -74
Site développé essentiellement en 2013, genre la falaise du Sanglier à Tamié en un peu plus long.
Découverte et équipée par Kévin Peyre
Kév et sa 2éme passion
Boris Bihler, Ingrid Laillot, Gaetan Raymond, Yann Gérome ont apporté leurs contributions.
Yoda D11
Accès : En arrivant par l'autoroute, sortir à Annecy Sud, suivre Seynod, au rond point caractéristique de la Grosse Mouette prendre direction Vieugy, toujours suivre Vieugy pendant 2 ou 3 rond point, puis suivre Quintal, on emprunte alors la "route de Quintal", tout droit sur 2 rond point. Rester sur la route principal, en laissant une petite route à droite. Toujours tout droit, on passe devant une croix en pierre à main droite. La route se sépare peu aprés. A droite direction Viuz, il y a une boulange à 1 minute sinon pour les pressés ou less prévoyants, on rentre a gauche dans le village de Quintal. Parking en face de l'église.
A pied, en face, suivre la route goudronnée du "chemin de la grosse pierre". La route fait un S, puis emprunter le "chemin de ste Catherine", suivre "les grottes". Route goudronnée puis carrossable à travers champs puis sous bois. Légère descente, remontée, puis sentier à gauche au niveau du pannonceau "les Balmes", suivre les grottes. Rapidement aprés il y a un embranchement peu visible, un sapin avec un petit panneau représentant une double flèche jaune sur fond vert est situé quelques mètres en aval. A l'embranchement, il faut prendre à gauche, peu aprés on arrive au grotte. Entre les 2 grottes, sentier kairné a gauche. La falaise se trouve 5 minutes plus loin. 15/20 minutes du parking.
Hulk
Une 20aine de voies, cotation marquée au pied.
Cotation de D à G : 4/4+/5+/6 Spiderman/6+/7+/9+/8+/9/9Wonderwoman/10+ ou11 Hulk/10/12 Joker/11bloc Yoda/en cours/6/6/6/5+ prises rapportées.
Yoda, le Crux
No Siesta, Grandes Jorasses,  Version "Steph Benoist, modifiée 2011"





Voilà le matos utilisé, il doit étre suffisant pour aller au top.
Vertical n°113 de novembre 98 donne un tracé qui n'est pas le même que celui de la répétition de 99.  La longueur clé est largement plus dure que gabarou/sylvi ou couloir nord direct, coté M8 par les slovénes. N'ayant pas enchainé, la cote est indicative.



Ajouter une légende
Une des belles croix de la saison 2009. Du grand Doizeau pour une répétition tout en libre.
Pointe Lachenal :
Fort possible que ces lignes ne soient pas des ouvertures, le but de ce topo est juste de donner une idée d'itinéraire, de matos et de difficulté.
Ligne rouge : Voie Tentation, Bracey / Bullock, M5 . le récit des ouvreurs.
Ligne bleu : Tentation Direct, Jamet / Pesce, M6
Ligne Jaune : Voie 2009, Doizeau / Mercier, M5
Ligne de gauche : Voie 2010,  Lucéna / Mercier, M8.

Matos : 1 jeu de camalot du 000 au 3 et doubler du .4 au 2 + 1 jeu de stopper + 2/3 lames et corniéres.

Pas de relais, ni de point en place. Le rocher se préte facilement à la pose des friends
Redescente : suivre la crête pour contourner la barre, 1/2 heure.

Accés "Eptingen" : coming soon
Avec l'aide de Mister Jasper, voici le topo le plus complet que l'on puisse trouver sur la falaise de dry-tooling d'Eptingen.



Accés "Le ZOO" : Autoroute sortie "Sallanches", se rendre à Luzier. Dans Luzier, prendre à droite direction Saint Martin se garer aprés un pont en bois au mieux le bord de la route. Longer la rivière, rive droite à travers les champs, aprés une courte pente le chemin tire à gauche (château d'eau) et traverse une forèt de Sapins. On rejoint un sentier plus marqué, tirer toujours sur la droite. Ne pas rater la traversée du ruisseau (15/20 minutes aprés le départ), petite redescente vers le ruisseau puis sentier mieux marqué jusqu'au bout. 30 minutes depuis le Parking. Grimpable par TOUT les temps. Corde de 60m + dégaines (15) pour les voies de droite. La voie du bord droit est D8.


Accés "Tamié, spot du Sanglier"" : Faverges, Direction "col de Tamié". Le repére est une vieille batisse en ruine sur la droite en montant. Ne pas la dépasser, de là on aperçoit un énorme poteau de ligne à haute-tension, la falaise est en-dessous. 5 minutes de marche, corde de 60m + 15 dégaines. 

Gabarrou / Picard-Deyme, face Ouest de l'aiguille du Plan. Et un projet de plus...
Face Nord des Droites, l'écaille épique, Pessi/Ratel/Sfilio

Posts les plus consultés de ce blog

Le Trailpinisme.

Courir ne m'intéresse pas ! Plus que mon esprit, mon corps est contre ! Il y a un an, allez savoir pourquoi je propose à mon épouse un petit footing, le premier depuis 18 ans. On part tranquille, et bim après 20 minutes, un claquage !!!! Bref, plus jamais. Néanmoins, le monde mystérieux des trailers m'interroge. Je veux bien comprendre que quelques extra-terrestres s'enquille un Tour du Mont-Blanc en deux dizaines d'heure mais les 2000 autres, ils font comment ?! Ce sont eux, les finishers de la dernière heure, ceux qui ont tout donné, ceux qui descendent la rue Vallot avec les jambes flagellantes, qui m'ont inspiré quand, au milieu des années 2000, j’assistais à l'arrivé de l'UTMB. La barrière horaire est grosso modo placée à 24h, inconsciemment j'additionne les horaires de quelques voies "classiques". Montée au refuge + approche + ascension + retour, à la louche je m'amuse à y ajouter les délais sans emprunter les remontés mécaniques. Ma…

Light, fast et sans cervelle

C'est une nouvelle catégorie dans le monde de l'alpinisme, facilement repérable grâce à leurs tenues tirées à quatre épingles, le sac de 30 litres sur le dos, la Suunto au poignet, les petites chaussures de randonnée à 300 gr et les skis à 800 euros, les formules 1 de la montagne en jette un maximum dans les files d'attente des téléphériques. Des images de Killian et d'Ueli plein les yeux, ils ne sont pas là pour plaisanter, d'ailleurs n'ont ils pas parcouru la Grande Face Nord à la journée, en moins de 9 heures 28 minutes 45 secondes et 30 centièmes !!! Par grand beau temps, sans vent, quand il n'y a qu'à suivre la tranchée laissée par la foule, l'illusion est parfaite : le light'n fast, c'est de la bombe, en plus j'ai eu 35 likes sur mon Facebook, demain c'est sûr je serais sponso'. Mais la montagne est exigeante ; si elle sait laisser sa chance une fois, tous les coups ne seront pas gagnants. Pour tenter d'étre à la haute…

"Le Mont-Blanc interdit" pour les nuls

227 ans que des gens montent au Mont-Blanc.
227 ans pendant lesquels la manière d'atteindre son sommet à été laissé au libre arbitre des prétendants.
En 2012, on vous l'avait annoncé. En 2013 ça se concrétise, et bien oui, "le changement sur le Mont-Blanc, c'est maintenant".

 2 couches pour mieux comprendre !
Le niveau technique "Peu Difficile" de la voie Royale, en condition idéale permet à n'importe quelle personne de bonne constitution d'atteindre le sommet du Mt-Blanc sans rien maîtriser des éléments connus de tout alpiniste averti ( S'encorder et comment correctement le réaliser, glissade et comment l'arrêter,  chute en crevasse et comment en remonter, Mal Aigü des Montagnes et comment percevoir les symptomesr, signes météo et comment les interpréter, brouillard et comment s'orienter, mauvais temps et comment s'en protéger....)
La constatation : beaucoup de monde tente la bosse CE QUI ENTRAÎNE QUE les infrastructures présente…